Portugal - Pays de Galles 2-0

En début de rencontre, une erreur d'arbitrage prive le Portugal d'un coup franc dangereux. Photo Miguel A. Lopes/Lusa.
En première mi-temps, la bataille se déroule essentiellement en milieu de terrain avec un Danilo omniprésent. Photo Miguel A. Lopes/Lusa.
A la 50e minute, Ronaldo trouve la solution. Photo Miguel A. Lopes/Lusa.
La Seleção fête la victoire avec ses supporters. Photo Miguel A. Lopes/Lusa.
Fernando Santos est à une victoire de gagner son pari. Photo Miguel A. Lopes/Lusa.
Le Portugal a décroché sa place en finale de l’Euro 2016 aux dépens des Gallois, en s’imposant (2-0) dans un match où la victoire s’est jouée en l’espace de trois minutes en début de seconde mi-temps, avec un Ronaldo doublement décisif.

Après une première mi-temps très tactique, sans véritable occasion ni prise de risque, où les Gallois se sont parfois montrés supérieurs, la Seleção est parvenue enfin à gagner un match durant les 90 minutes, grâce à un but de Cristiano Ronaldo (50e) et un autre de Nani (53e), qui a bénéficié d’une passe décisive du capitão.

Ce but de l’attaquant du Real, son 3e dans la compétition, lui permet d’égaler le record de 9 buts détenu par Platini en phase finale de l’Euro. Un total que la star portugaise aura le loisir d'augmenter s’il marque en finale.

L’équipe de Fernando Santos, qui avait déclaré avant la compétition qu’il ne rentrerait au pays qu’après le 10 juillet, va jouer la finale face à la France ou l’Allemagne après un parcours où elle n’a rencontré aucune des grosses pointures du football européen (France, Allemagne, Italie et Espagne) et avec à peine une victoire obtenue dans les 90 minutes.

Au stade de Lyon, le Portugal a fini par bénéficier de sa plus grande expérience face à un Pays de Galles qui a bien lutté en première mi-temps, mais qui, après les buts, a rapidement compris qu’il n’irait pas plus loin.
 
En plus de la contribution décisive de Ronaldo, les défenseurs centraux José Fonte et Bruno Alves ont dominé les attaquants gallois, obligeant Bale à tenter sa chance sur des tirs lointains et Rui Patrício n’a été mis en difficultés qu’à une seule reprise.

Jusqu’au but de Ronaldo, la rencontre était ennuyeuse, avec un ballon qui s’attardait en milieu de terrain et les deux sélections qui faisaient preuve de peu de témérité.

Même ainsi, les Gallois se sont montrés davantage dangereux dans les premières 45 minutes, mais l’unique action notable a été un tir de Gareth Bale contre le gardien portugais.

La Seleção était excessivement lente et sans idées pour perforer la défense galloise à la densité populationnelle excessive et abusait de longues balles en direction de Cristiano, qui aurait dû bénéficier d’un coup franc extrêmement bien placé dans les toutes premières minutes de la rencontre.

Tout va changer à la 50e minute : corner court de João Mário à destination de Guerreiro, qui va trouver la tête de Ronaldo dans la surface pour le 1-0. Le Public portugais respire !

Alors que le Pays de Galles digérait encore ce mauvais coup du sort, Nani (53e) dévie du bout du pied un ballon de Ronaldo, trompant Hennessey. L’équipe de Chris Coleman était KO debout.

Rapidement l’entraîneur gallois va effectuer trois substitutions, plaçant deux tours (Vokes et Church) aux avant-postes, mais les deux défenseurs centraux portugais se montreront à la hauteur.

La tentative désespérée des Gallois de revenir au score va ouvrir des brèches dans leur système défensif et les Portugais auraient pu avoir dilaté le score par Ronaldo, João Mário et Danilo. En finale, il faudra faire preuve de davantage d’adresse.

LA FICHE DU MATCH

Buteurs

1-0 Cristiano Ronaldo (50e)
2-0 Nani (53e)
 
Composition des équipes

Portugal : Rui Patrício, Cédric, Bruno Alves, José Fonte, Raphael Guerreiro, Danilo Pereira, Adrien (João Moutinho, 79e), João Mário, Renato Sanches (André Gomes, 74e), Nani (Ricardo Quaresma, 86e) et Cristiano Ronaldo.
Remplaçants : Anthony Lopes, Eduardo, Vieirinha, Ricardo Carvalho, Eliseu, João Moutinho, André Gomes, Ricardo Quaresma, Rafa et Éder.
Sélectionneur : Fernando Santos.

Pays de Galles : Wayne Hennessey, Chris Gunter, James Chester, James Collins (Jonathan Williams, 66e), Ashley Williams, Neil Taylor, Joe Allen, Joe Ledley (Sam Vokes, 58e), Andy King, Gareth Bale et Hal Robson-Kanu (Simon Church, 63e).
Remplaçants : Owain Williams, Danny Ward, Ashley Richards, David Edwards, Jonathan Williams, David Vaughan, George Williams, David Cotterill, Sam Vokes et Simon Church.
Sélectionneur : Chris Coleman.
 
Arbitre : Jonas Eriksson (Suède).
Discipline : carton jaune pour Joe Allen (8e), James Chester (62e), Bruno Alves (71e), Cristiano Ronaldo (72e) et Gareth Bale (88e).
Près de 59 000 spectateurs.