Mundial 2018 : Féroé - Portugal 0-6

André Silva est le plus jeune joueur de la Seleção à réussir un triplé. Photo Francisco Paraíso/FPF.
La sélection portugaise de football a battu les Iles Féroé (6-0) en match de qualification du Mundial 2018, avec un triplé d’André Silva.

A Torshavn, le Portugal n’a pas mis longtemps à s’adapter à la pelouse synthétique du Stade Torsvollur et a résolu le problème féringien pratiquement en première mi-temps avec le hat-trick du jeune André Silva (12e, 22e et 37e), qui a ouvert le chemin vers une nouvelle goleada.

En seconde mi-temps, l’équipe de Fernando Santos, 62 ans aujourd’hui [10/10/2016], a réduit un peu l’intensité de son jeu, mais a fini par ajouter trois autres buts, par Ronaldo (65e), João Moutinho (90e+1) et João Cancelo (90e+3).

Cette victoire permet au Portugal d’accéder à la 2e place derrière la Suisse, qui ce soir s’est imposée sur un score minimaliste à Andorre (2-1).

Quant à la composition de son onze, Fernando Santos a été obligé de se passer de Guerreiro, blessé, et a titularisé Antunes. Par ailleurs, le milieu de terrain a été renforcé avec William Carvalho et João Mário, préférés à Moutinho et Bernardo Silva. Avec André Gomes ils ont constitué une muraille qui a empêché les Féringiens de lancer leurs rapides contre-attaques.

A cette domination s’est ajouté l’inspiration d’André Silva, qui s’est montré d’une grande efficacité, transformant toutes les occasions dont il a disposé et facilitant la tâche des champions européens. A la 12e minute, l’attaquent du FC Porto a intercepté un ballon dans la zone défensive adverse et en deux touches de balle s’est retrouvé seul face à Gunnar Nielsen pour l’ouverture du score. Dix minutes plus tard, il profite d’un cafouillage dans la surface pour doubler la mise. Son troisième but sera marqué après une parade incomplète du gardien, à la 37e minute.

En seconde mi-temps, le rythme a changé, le Portugal s’est montré plus lent, mais cela ne l’a pas empêché de continuer à dominer outrageusement, empêchant les Nordiques de créer le moindre danger.

Une bombe du pied gauche de Ronaldo (65e), à l’entrée de la surface, va dilater le score et André Silva sera tout près du poker à la 70e minute, sur une passe fabuleuse de Gelson Martins, qui venait d’entrer en jeu à la place de Quaresma.

Le jeune joueur du Sporting a fini de briser les reins des Scandinaves avec des départs fulgurants, ses courses le long de la ligne et ses centres à la précision chirurgicale. Il a été à l’origine des deux derniers buts, servant Moutinho à la 90e+1 et offrant le 6-0 à João Cancelo, qui a marqué lors de ses trois premiers matches en sélection principale.

LA FICHE DU MATCH

Buteurs

0-1 André Silva (12e)
0-2 André Silva (22e)
0-3 André Silva (37e)
0-4 Cristiano Ronaldo (65e)
0-5 João Moutinho (90e+1)
0-6 João Cancelo (90e+3)
 
Composition des équipes

Iles Féroé : Gunnar Nielsen, Bardur Hansen, Atli Gregersen (Jóhan Davidsen, 72e), Ragnar Nattestad, Viljormur Davidsen, Hallur Hansson, Fródi Benjaminsen, Solvi Vatnhamar, Gilli Sorensen (René Joensen, 66e), Brandur Hendriksson (Kaj Bartalsstovu, 79e) et Joan Edmundsson.
Remplaçants : Teitur Gestosson, Kristian Joensen, Jónas Tór Naes, Rógvi Baldvinsson, Kaj Bartalsstovu, Heini Vatnsda, René Joensen, Árni Frederiksberg, Klaemint Olsen, Páll Klettskard, Pol Jóhannus Justinussen et Jóhan Davidsen.
Sélectionneur : Lars Olsen.

Portugal : Rui Patrício, João Cancelo, Pepe, José Fonte, Antunes, William Carvalho, André Gomes, João Mário (João Moutinho, 81e), Ricardo Quaresma (Gelson Martins, 68e), Cristiano Ronaldo et André Silva (Éder, 80e).
Remplaçants : Anthony Lopes, Marafona, Nélson Semedo, Bruno Alves, Danilo Pereira, Renato Sanches, João Moutinho, Pizzi, Bernardo Silva, Gelson Martins et Éder.
Sélectionneur : Fernando Santos.
 
Arbitre : Gediminas Mazeika (Lituanie).
Discipline : carton jaune pour José Fonte (39e), Atli Gregersen (59e) et Pepe (60e).
Près de 6 000 spectateurs.