Euro 2019 U21 : Liechtenstein - Portugal 0-9

Heriberto, auteur d'un poker. Photo FPF.
La sélection portugaise de football de moins de 21 ans a battu le Liechtenstein (9-0) en phase qualificative de l’Euro 2019, grâce notamment à un poker d’Heriberto.

Rui Jorge avait laissé au repos plusieurs de ses titulaires pour le match de la dernière chance contre la Bosnie, prévu le 16 octobre prochain, mais même ainsi la supériorité portugaise a été évidente.

La répartition des buts entre la première (3) et la seconde mi-temps (6), reflète la faible prestation des Portugais au cours des 45 premières minutes et leur montée en régime après le repos.

En première mi-temps, les Esperanças se sont contentés de contrôler et dominer, mais ont manqué d’intensité. Trop lents dans les passes, incapables d’apporter le changement de rythme nécessaire pour déstabiliser une équipe qui défendait à 10 dans sa surface.

De retour sur la pelouse, certainement après les instructions de Rui Jorge, l’équipe portugaise a fait montre d’une autre qualité offensive qui va rapidement mettre l’adversaire en difficultés et le reste de la rencontre se résume aux buts qui vont se succéder.

LA FICHE DU MATCH

Buteurs

0-1 Noah Graber (1ère), csc
0-2 Heriberto (27e)
0-3 João Filipe Jota (45e)
0-4 Heriberto (46e)
0-5 Diogo Gonçalves (58e), sur penalty
0-6 Heriberto (62e)
0-7 Diogo Jota (84e)
0-8 Gil Dias (90e+1)
0-9 Heriberto (90e+2)

Composition des équipes
 
Liechtenstein : Armando Majer, Lukas Graber, Haas, Hofer (Aaron Salanovic, 71e), Noah Graber, Wolfinger, Noah Frick, Meier, Yanik Frick (Frommelt, 69e), Kardesoglu (Vogt, 59e) et Dennis Salanovic.
Remplaçants : Claudio Majer, Unterrainer, Frommelt, Hilti, Vogt, Viret et Aaron Salanovic.
Sélectionneur : Heinz Fuchsbichler.

Portugal : João Virgínia, Diogo Dalot (Gil Dias, 70e), Jorge Fernandes, Ivanildo, Pedro Amaral (Diogo Jota, 79e), Pedro Rodrigues Pêpê, Pereira Lage, Bruno Costa, Diogo Gonçalves, João Filipe Jota (Rúben Vinagre, 66e) et Heriberto.
Remplaçants : Joel Pereira, Rúben Vinagre, João Carvalho, Diogo Jota, Gil Dias, Eustáquio et André Horta.
Sélectionneur : Rui Jorge.

Arbitre : Aleksei Matyunin (Russie).
Discipline : carton jaune pour Jorge Fernandes (25e), João Filipe Jota (48e), Armando Majer (57e), Meier (83e) et Frommelt (85e).

Media